Accueil / Articles / La chanson de Roland

La chanson de Roland

« S’il a jamais existé, Roland aurait mille ans et davantage mais rien n’a pu tuer le Roland de la chanson et de la mémoire.

Notre conseiller historique, cette semaine, ce sera Michel Pastoureau. Conseiller historique ? Mieux encore ! Sur le sujet des maîtres-livres du Moyen Age, un maître-es-arts. Un guide sur les routes où les jongleurs nous attendent pour réciter leurs strophes. Un poisson-pilote qui nous fera distinguer les sources des grands textes du lit des fleuves où ils se glissent. Un jongleur qui attirera les voyageurs par ses récits.

Il y aura des batailles si merveilleuses et si puissantes que rien de si fort ne fut avant ni depuis. Mais Michel Pastoureau contera aussi les ruses de Renart qui n’ont pas besoin d’autres armes que celles de l’intelligence. Il y aura des bêtes rêvées et d’autres réelles et encore des animaux au statut indéterminé comme la licorne, à moins que ce ne soit l’unicorne. Il y aura, dans les chansons de geste, des héros tout d’une pièce et d’autres, dans les légendes arthuriennes, qui seront plus subtils. Dieu sera avec eux ou aussi bien les laissera crier en vain dans le désert.

Premier dans l’ordre d’apparition, Roland. S’il a jamais existé, il aurait mille ans et davantage mais rien n’a pu tuer le Roland de la chanson et de la mémoire.

Programmation musicale : « Rencesvals » de Luigi Dallapicola »

Intervenants : Michel Pastoureau et Jean Lebrun

Première diffusion : 25 décembre 2017 juillet 2012, sur les ondes de France Inter (émission « La marche de l’Histoire »).

À propos de William Blanc

Historien et passionné du Moyen Âge et de ses représentations dans les arts populaires (BD, cinéma, jeux, séries télévisées, arts graphiques), je participe depuis 2012 à l'aventure de "Histoire et Images médiévales". Je suis aussi le coauteur ou auteur de trois livres : "Le Roi Arthur. Un mythe contemporain" (Libertalia, 2016), "Charles Martel et la bataille de Poitiers, de l'Histoire au mythe identitaire" (Libertalia, 2015, avec Christophe Naudin) et "Les historiens de garde" (Inculte, 2013, avec Aurore Chéry et Christophe Naudin). Outre plusieurs articles dans des revues scientifiques, je participe également au site d'analyse de bandes dessinées 2dgalleries.com

Laisser un commentaire

Powered by keepvid themefull earn money