Accueil / Biographie / Grands personnages / Fréquence médiévale : François d’Assise et les Franciscains

Fréquence médiévale : François d’Assise et les Franciscains

Le prêche de François aux oiseaux, fresque murale (v. 1295-1299) par Giotto, dans la basilique Saint-François de la ville d’Assise.
Le prêche de François aux oiseaux (v. 1295-1299) fresque murale par Giotto, dans la basilique Saint-François de la ville d’Assise.

François d’Assise (1181 ou 1182-1226) est sans doute l’un des plus fascinants personnages du Moyen âge. Fondateur d’un des plus importants ordres mendiants (vers 1210) sans jamais en prendre la tête, sa vie s’inscrit dans un contexte d’affirmation du pouvoir de l’Église suite à la réforme grégorienne (rappelez-vous, nous en avons parlé ici). Ses enseignements sont autant une critique qu’un soutien à l’autorité cléricale. Une contradiction que devra affronter l’ordre franciscain après la mort de son fondateur, menant une scission au début du XIVe siècle entre les conventuels et les spirituels (scission dont on aperçoit quelques éléments dans Le Nom de Rose d’Umberto Eco dont nous parlions ici). Plus tard, François et les franciscains continueront de fasciner, que ce soit au cinéma (voir le superbe film de Roberto Rosselini, Les Onze Fioretti de François d’Assise – 1951), dans la politique contemporaine, mais aussi dans l’Église. Ce n’est en effet pas un hasard si le pape actuel s’appelle… François.
Une émission avec Julien Théry-Astruc, professeur d’histoire médiévale à l’université Lyon II Louis Lumière. Bonne écoute.

Un peu de lectures pour aller plus loin :

  • Jacques Le Goff, Saint François d’Assise, Paris, Gallimard, 2014 (1re édition 1999).
  • Clément Lenoble, L’exercice de la pauvreté. Économie et religion chez les franciscains d’Avignon (XIIIe-XVe siècle), Rennes, PUR 2013.
  • John Tolan, Le saint chez le sultan. La rencontre de François d’Assise et de l’Islam. Huit siècles d’interprétation, Paris, Seul, 2009.
  • André Vauchez, François d’Assises, Paris, Fayard, 2009.
image_2_fioretti
Roberto Rosselini, Les Onze Fioretti de François d’Assise, 1951. L’image de moines pauvres errant sous la pluie, à l’opposé d’une Église jugée trop opulente, fascine encore à l’époque contemporaine.

Merci pour le montage au très spirituel Exomène.

William Blanc

 

À propos de William Blanc

Historien et passionné du Moyen âge et de ses représentations dans les arts populaire (BD, cinéma, jeux, série télé, arts graphiques), je participe depuis 2012 à l'aventure de "Histoire et Images médiévales". Je suis aussi le coauteur ou auteur de trois livres : "Le Roi Arthur. Un mythe contemporain" (Libertalia, 2016), "Charles Martel et la bataille de Poitiers, de l'Histoire au mythe identitaire" (Libertalia, 2015, avec Christophe Naudin) et "Les historiens de garde" (Inculte, 2013, avec Aurore Chéry et Christophe Naudin). J'ai également écrit plusieurs articles dans des revues scientifiques.

À découvrir

Fréquence médiévale : un crieur public à la fin du Moyen âge, avec Nicolas Offenstadt

Faire l’histoire d’un homme du peuple à la fin du Moyen âge, voilà le pari …

2 commentaires

  1. Une émission passionnante. Merci à l’intervenant !

Laisser un commentaire

Partages

Powered by keepvid themefull earn money