Accueil / Archéologie / Le Moyen Âge en Afrique orientale : les Swahilis

Le Moyen Âge en Afrique orientale : les Swahilis

L’archéologue Peter Eeckhout explore les chantiers en cours. Des fouilles récentes réalisées dans la majestueuse cité de Kilwa, en Tanzanie, ont permis de percer la véritable identité des Swahilis : un peuple métissé, aux multiples influences culturelles venues de la mer.

L’origine d’un peuple de la côte est africaine a longtemps intrigué les scientifiques : les Swahilis. Ils parlent une langue mâtinée d’arabe et pratiquent l’islam depuis le VIIIe siècle. Sur leur territoire se trouvent des ruines d’opulentes cités de pierre, édifiées entre les Xe et XVe siècles. Les premiers explorateurs refusent de croire que des villes à l’architecture aussi élaborée aient pu être construites par des Africains. Pétris d’une idéologie colonialiste, ils attribuent ces vestiges aux Romains ou aux Phéniciens. Aujourd’hui, des fouilles réalisées dans la plus majestueuse de ces cités, Kilwa, en Tanzanie, ont permis de percer la véritable identité des Swahilis : un peuple métissé, aux multiples influences culturelles venues de la mer.

Série documentaire d’Agnès Molia et Raphaël Licandro (France, 2018, 27mn) ARTE.

À propos de William Blanc

Historien et passionné du Moyen Âge et de ses représentations dans les arts populaires (BD, cinéma, jeux, séries télévisées, arts graphiques), je participe depuis 2012 à l'aventure de "Histoire et Images médiévales". Je suis aussi le coauteur ou auteur de trois livres : "Le Roi Arthur. Un mythe contemporain" (Libertalia, 2016), "Charles Martel et la bataille de Poitiers, de l'Histoire au mythe identitaire" (Libertalia, 2015, avec Christophe Naudin) et "Les historiens de garde" (Inculte, 2013, avec Aurore Chéry et Christophe Naudin). Outre plusieurs articles dans des revues scientifiques, je participe également au site d'analyse de bandes dessinées 2dgalleries.com

Un commentaire

  1. Excellente émission, et excellente idée de faire découvrir l’histoire africaine. Comme quoi, non qu’il y ai jamais eu des doutes et contrairement à l’opinion de certains béotiens, l’homme africain est bel et bien entré dans l’histoire depuis longtemps et sans attendre les « bienfaits » de la colonisation.
    Continuez!

Laisser un commentaire

Powered by keepvid themefull earn money