Accueil / Articles / L’Egypte des mamelouks, reflets et rebonds

L’Egypte des mamelouks, reflets et rebonds

« Une domination qui s’est incarnée dans la personne de cinquante sultans successifs, dont l’élévation au trône a été due non pas à un principe dynastique mais à de féroces chocs d’ambitions pour la conquête du pouvoir, au cœur d’une prestigieuse civilisation guerrière.

un guerrier mamelouk avec une lance sur son cheval. Lithographie pour l'ouvrage: "Galerie complete en tableaux fideles des peuples d'Afrique" de Friedrich Wilhelm Goedsche (1785-1863)
un guerrier mamelouk avec une lance sur son cheval. Lithographie pour l’ouvrage: « Galerie complete en tableaux fideles des peuples d’Afrique » de Friedrich Wilhelm Goedsche (1785-1863) Crédits : LeemageAFP

L’émission de ce matin, consacrée aux mamelouks, est née de la rencontre de deux livres importants qui ont été publiés récemment. Le premier est signé de Jean-Pierre Filiu, que j’ai plusieurs fois convié à ce micro, et il offre une histoire de la contre-révolution militaire, après le printemps arabe avorté, du début des années 2010. Il s’intitule Généraux, gangsters et jihadistes. Il développe, chemin faisant, un rapprochement original entre les évolutions actuelles et l’époque des mamelouks qui régnèrent sur la Syrie et sur l’Égypte entre le milieu du XIIIe siècle et le début du XVIe : des soldats-esclaves venus d’ailleurs et qui gravirent en nombre la hiérarchie militaire dans leur pays d’adoption jusqu’à y assurer longuement leur emprise. Le second ouvrage est de la plume de Julien Loiseau, qui est mon invité ce matin. Un ouvrage consacré tout entier à l’histoire même des mamelouks pour en éclairer la spécificité, avec les ressorts de leur puissance éclatante et les formes de leur domination. Celle-ci s’est incarnée dans la personne de cinquante sultans successifs, dont l’élévation au trône a généralement été due non pas à un principe dynastique mais à de féroces chocs d’ambitions pour la conquête du pouvoir, au cœur d’une prestigieuse civilisation guerrière. Julien Loiseau est professeur à l’université d’Aix-Marseille et membre de l’Institut universitaire de France. Il a été directeur du Centre de recherches français à Jérusalem. Sa science va nous permettre, à partir de l’évocation d’un monde méconnu en Occident, de nous interroger sur la validité de cette concordance des temps, à huit cents ans de distance. Jean-Noël Jeanneney

Programmation sonore

– Extrait d’une causerie de Louis Massignon, professeur au Collège de France, intitulée « Les Mamelouks, esclaves-guerriers », Heure de culture française, le 14 août 1950.

– Visite de la mosquée et de la madrasa du Sultan Hassan au Caire avec Abdelwahab Meddeb, dans l’émission « Culture d’Islam » sur France culture, le 9 mai 2010.

– Extrait du film « L’Aigle et le Sphinx » de Jacques Barsac et Mahmoud Hussein, 1998.

– Reportage sur le général Al-Sissi, d’Anne-Charlotte et Valérie Lucas, diffusé sur France 2, le 19 août 2013.

Bibliographie

– Julien Loiseau, Les Mamelouks (XIIIe-XIVe siècle). Une expérience du pouvoir dans l’islam médiéval, Seuil, L’univers historique, 2014.

– David Ayalon, Le phénomène mamelouk dans l’Orient islamique, PUF, 1996.

– André Clot, L’Egypte des mamelouks. 1250-1517. L’empire des esclaves, Perrin, Tempus, 1996.

– Jean-Pierre Filiu, Généraux, gangsters, jihadistes. Histoire de la contre-révolution arabe, La Découverte, 2018.

– Katell Berthelot, Julien Loiseau, Yann Potin, sous la direction de Vincent Lemire, Jérusalem. Histoire d’une ville monde, Flammarion, 2016. »

Première diffusion : 14 avril 2018, sur les ondes de France Culture.

À propos de William Blanc

Historien et passionné du Moyen Âge et de ses représentations dans les arts populaires (BD, cinéma, jeux, séries télévisées, arts graphiques), je participe depuis 2012 à l'aventure de "Histoire et Images médiévales". Je suis aussi le coauteur ou auteur de trois livres : "Le Roi Arthur. Un mythe contemporain" (Libertalia, 2016), "Charles Martel et la bataille de Poitiers, de l'Histoire au mythe identitaire" (Libertalia, 2015, avec Christophe Naudin) et "Les historiens de garde" (Inculte, 2013, avec Aurore Chéry et Christophe Naudin). Outre plusieurs articles dans des revues scientifiques, je participe également au site d'analyse de bandes dessinées 2dgalleries.com

Laisser un commentaire

Powered by keepvid themefull earn money