Accueil / Ma recherche médiévale / « Ma recherche médiévale » : contribuez à une nouvelle rubrique en parlant de vos recherches

« Ma recherche médiévale » : contribuez à une nouvelle rubrique en parlant de vos recherches

Vous le savez, Histoire & Images Médiévales a toujours eu pour objectif d’offrir aux lecteurs un contenu de qualité sans sacrifier au plaisir de l’image. Nous travaillons dans une démarche de vulgarisation des études médiévales, que ce soit l’histoire, l’histoire de l’art, l’archéologie, la littérature, le médiévalisme contemporain, etc.

Le meilleur de la vulgarisation, cela passe par des contacts avec des spécialistes reconnus bien sûr, mais aussi – nous en sommes convaincus – par un contact étroit avec les jeunes chercheurs.

Nous voulons lancer, avec votre aide, une rubrique consacrée à la présentation des travaux de jeunes chercheurs (en master ou en thèse…), pour leur donner un coup de projecteur, mais aussi et surtout pour montrer que la recherche « médiévale », ce n’est pas seulement une démarche de passionnés isolés : il faut en saisir la portée, l’utilité, et pour ceux qui la mènent, il faut communiquer avec le monde extérieur. Se démarquer, c’est important.

Vous avez entendu parlé du principe de « ma thèse en 180 secondes ? ». Nous avons ici plus de libertés et vous permettons de vous exprimer plus largement sur le sujet qui vous occupe.

Le « Moyen Âge », c’est votre grande passion ?

Alors, quel est votre sujet de recherche ? Quelle documentation vous occupe ? Quels sont les objectifs de votre travail ? Ce ne sont que quelques questions que l’on peut se poser et dont vous trouverez un petit récapitulatif ici. Attention, on ne vous demande pas de passer une soutenance, mais seulement de parler librement de vos recherches afin de toucher et d’y intéresser le plus grand nombre…

Et peut-être de trouver de nouvelles idées et soutiens, qui sait ?

Faites nous parvenir une présentation à l’adresse de la rédaction histoire.medievale[at]gmail.com

À propos de Frédéric Wittner

Historien, journaliste, j'ai été rédacteur en chef des magazines Histoire & Images Médiévales et sa version hors-série. Grand passionné de cinéma et de littérature ancienne, je dévore également les séries TV. Je suis aussi très intéressé par tout ce qui touche aux mondes de l'imaginaire (fantastique, fantasy, science-fiction, merveilleux...). Je suis l'auteur d'un ouvrage de réflexion sur la chevalerie : L'idéal chevaleresque face à la guerre (2008) et de plusieurs dossiers et numéros hors-série d'H&IM.

7 commentaires

  1. Je finis enfin ma thèse doctorale sur l’impact social et économique du bijou à Dijon. J’ai déjà participé à Histoire et Images médiévales par un article. Rester dans l’académique… trop vieille 🙂 car j’ai quand même fait des recherches pendant 23 ans pour finaliser ce travail mais bon… je suis vraiment très heureuse de m’être donnée le temps de tout dépouiller dans les archives. Entre temps, je suis devenue gemmologue internationale et expert pour les tribunaux francophones de Belgique. Ainsi je fais des expertises tant sur les bijoux médiévaux que sur des bijoux privés ou sujets à des litiges. Et je trie des cailloux de plus ou moins de valeur pour des investisseurs. Voilà, le bijou médiéval m’a fait connaître par les experts qui ont provoqué une tournure inattendue à ma vie. J’ai donc créé mon propre travail. Avec quelques collègues docteurs spécialisés dans le bijou à différentes périodes historiques, nous allons lancer un institut international de recherche et d’étude sur le bijou historique. Bref le Moyen Âge, un sacré tremplin !!!

    • Chère Céline, comme vous dites ! 🙂 Votre parcours est intéressant et nous aimerions rester en contact.
      Enfin, nous restons à votre disposition pour toute discussion complémentaire. Heureux que vous nous restiez fidèle.

  2. Bonjour,
    Je découvre depuis peu de temps votre magazine qui m’intéresse beaucoup.
    Votre idée de partager son sujet de recherche médiévale est une excellente idée, de même que celle de solliciter les jeunes chercheurs.
    Mais ne serait-il pas intéressant d’inclure aussi les chercheurs indépendants, non universitaires, et plus âgés (comme moi).
    Je suis médecin en retraite, je suis passionné de généalogie et d’histoire, médiévale en particulier. En effet, je suis à la recherche des origines d’une famille, qui n’est pas la mienne mais celle d’un ancêtre. J’ai trouvé leurs traces en Anjou, en Picardie, et en Beauce, qui remontent au XIème siècle. J’ai trouvé de nombreuse références bibliographiques qui renvoient souvent à des cartulaires difficiles à trouver ou à consulter. J’ai la chance de suivre des cours de paléographie médiévale et d’avoir fait du latin au lycée (mais c’est bien loin). Je viens de créer un blog et je suis disposé à faire part de mes recherches et de mes trouvailles, et d’échanger avec d’autres chercheurs sur ces sujets.
    A suivre !
    Cordialement.

    • Cher Alain,
      merci pour votre commentaire. c’est une question intéressante que vous posez ici. Evidemment, nous avons bien pensé aux chercheurs « non académiques ». Certaines personnes mènent des recherches parfois aussi complètes que des universitaires, et avec l’expérience, ont souvent beaucoup de choses très intéressantes à évoquer. Nous-mêmes, dans le magazine, avons publié à plusieurs reprises des chercheurs indépendants.
      Pour l’heure, pour des raisons éditoriales, entre autres, il nous a fallu faire des choix. Mais nous ne nous interdisons rien dans l’absolu, et restons à votre disposition pour discuter de vos travaux. Pour continuer la discussion, une adresse, celle de la rédaction : histoire.medievale@gmail.com
      Réponse dans les plus meilleurs délais… vu que nous avons énormément de courrier à traiter 🙂
      Bien à vous.

  3. Bonjour.
    Je te conseille de parler à des professeurs de ton université d’histoire de l’art médiévale ou d’histoire médiévale travaillant sur l’iconographie. Ils pourront t’aider à trouver un sujet ou t’en proposer.

  4. Bonjour, je suis actuellement entrain d’achever ma dernière année de licence d’Histoire de l’art.
    Je souhaite poursuivre en master recherche l’année prochaine, et ce, en histoire de l’art médiéval. J’ai un intérêt tout particulier pour l’enluminure et suis à la recherche d’un sujet dans le thème.
    Peut-être que quelqu’un, ici, pourrait m’aiguiller…
    Merci d’avance !

    • Cher Guillaume,
      Vaste question. Yannick a raison : les professeurs d’université sont les plus à même de vous conseiller dans votre démarche. Sinon, posez vous quelques questions de base, en commençant par vous demander si vous avez une période de prédilection (dans le Moyen Âge), un école artistique qui vous attire particulièrement, un coup de coeur pour tel ou tel manuscrit aperçu dans un manuel… Il faut resserrer votre champ d’investigation. Cordialement.

Laisser un commentaire

Partages

Powered by keepvid themefull earn money