Accueil / Articles / Le Moyen Âge, un trou noir de la démocratie ?

Le Moyen Âge, un trou noir de la démocratie ?

738_738_paris_bibl._mazarine_ms._1765_f._124_-_vue_2
Paris, Bibliothèque Mazarine, manuscrit 1765 (vers 1483), Miscellanea ad usum ordinis S. Trinitatis, Chapitre de l’ordre de la Très-Sainte-Trinité, cliché IRHT-CNRS

Voilà une belle conférence de l’historien Jacques Dalarun que nous vous proposons aujourd’hui, via le site de Radio France.

« Coincé entre les prestigieux modèles antiques et les redécouvertes modernes, le Moyen Âge est considéré comme un trou noir de la démocratie. Non pas prétendre que le Moyen Âge inventa la démocratie, mais découvrir la signature médiévale encore sous-jacente dans nombre de processus politiques… »

« Suivant le fil directeur de l’élection du supérieur dans les textes de lois, Jacques Dalarun multiplie les études de cas (Bénédictins, Clunisiens, Cisterciens – dont nous parlions ici – , Chartreux, Gradmontains, Victorins, Dominicains, Franciscains – que nous évoquions là) et met en lumière une des faces, d’ordinaire cachée, de la démocratie médiévale. Anachronisme ? Peut-être. Mais il ne s’agit pas de prétendre que le Moyen Âge inventa la démocratie. Il s’agit plutôt de découvrir la signature médiévale encore sous-jacente dans nombre de nos processus politiques et, surtout, d’affirmer que la démocratie ne peut être ni imitée, ni imposée, mais doit toujours être réinventée de l’intérieur du corps social.

Le Moyen Âge a été une période essentielle pour la formation de notre société et de notre culture, peut-être même la plus importante (Jacques Le Goff).

Une conférence enregistrée en mars 2017. »

À propos de William Blanc

Historien et passionné du Moyen âge et de ses représentations dans les arts populaires (BD, cinéma, jeux, série télé, arts graphiques), je participe depuis 2012 à l'aventure de "Histoire et Images médiévales". Je suis aussi le coauteur ou auteur de trois livres : "Le Roi Arthur. Un mythe contemporain" (Libertalia, 2016), "Charles Martel et la bataille de Poitiers, de l'Histoire au mythe identitaire" (Libertalia, 2015, avec Christophe Naudin) et "Les historiens de garde" (Inculte, 2013, avec Aurore Chéry et Christophe Naudin). J'ai également écrit plusieurs articles dans des revues scientifiques et je participe également au site d'analyse de bandes dessinées 2dgalleries.com

À découvrir

La collégiale Saint-Quiriace de Provins. Fierté des comtes de Champagne

Vu de loin, Provins, c’est un donjon, la Tour César, des remparts (dont nous avons …

Laisser un commentaire

Partages

Powered by keepvid themefull earn money