Accueil / Bande dessinée / Prince Valiant : l’étalon de la BD médiévale

Prince Valiant : l’étalon de la BD médiévale

Icono_Valiant_HIM_1

Bande dessinée aujourd’hui en grande partie oubliée, Prince Valiant joue un rôle important dans la constitution de notre imaginaire médiéval. Créée en 1937 par Harold Foster, traduite presque immédiatement en français, adaptée dès 1954 au cinéma, imitée plusieurs fois en France (par exemple dans les pages de Vaillant avec Yves le Loup), parodiée (par le magazine Mad, par Gotlib), on ne compte plus les œuvres médiévalistes qui n’auraient pas pu exister sans Prince Valiant. Pour en savoir plus, vous pouvez télécharger sur cette page un article, initialement paru dans le numéro 53 du magazine Histoire et Images médiévales en 2013.
Bonne lecture.

William Blanc

prince_valiant_article_William_blanc

 

À propos de William Blanc

Historien et passionné du Moyen âge et de ses représentations dans les arts populaire (BD, cinéma, jeux, série télé, arts graphiques), je participe depuis 2012 à l'aventure de "Histoire et Images médiévales". Je suis aussi le coauteur ou auteur de trois livres : "Le Roi Arthur. Un mythe contemporain" (Libertalia, 2016), "Charles Martel et la bataille de Poitiers, de l'Histoire au mythe identitaire" (Libertalia, 2015, avec Christophe Naudin) et "Les historiens de garde" (Inculte, 2013, avec Aurore Chéry et Christophe Naudin). J'ai également écrit plusieurs articles dans des revues scientifiques.

À découvrir

Colloque Kaamelott à la Sorbonne, 24-25 mars 2017

Oulala, que voilà un colloque alléchant, « Kaamelott, la (re)lecture de l’histoire. 24 et 25 …

Laisser un commentaire

Partages

Powered by keepvid themefull earn money