Accueil / Fréquence Médiévale / Fréquence médiévale : la persécution des juifs au Moyen âge

Fréquence médiévale : la persécution des juifs au Moyen âge

haggadahcatalogne-965x543-965x543

À partir du XIIe siècle, l’Occident médiéval a vu se multiplier les actes et les règlements ciblant les juifs. Port de la rouelle, destruction du Talmud, violences physiques et surtout expulsions massives, comme celle de 1306 ordonnée par Philippe le Bel. Comment comprendre ce phénomène ? Peut-on parler à l’époque déjà d’antisémitisme ? La question n’est pas aussi simple qu’on pourrait le penser. Pour en savoir plus, nous avons eu le plaisir de recevoir l’historien Julien Théry-Astruc, avec qui nous avions déjà abordé la question des hérésies.
Bonne écoute.

Merci à Exomène pour le montage.

76-regions-interdites-juifs-europe.
Les diverses vagues d’expulsion des Juifs dans l’Occident médiéval

William Blanc

À propos de William Blanc

Historien et passionné du Moyen âge et de ses représentations dans les arts populaires (BD, cinéma, jeux, série télé, arts graphiques), je participe depuis 2012 à l'aventure de "Histoire et Images médiévales". Je suis aussi le coauteur ou auteur de trois livres : "Le Roi Arthur. Un mythe contemporain" (Libertalia, 2016), "Charles Martel et la bataille de Poitiers, de l'Histoire au mythe identitaire" (Libertalia, 2015, avec Christophe Naudin) et "Les historiens de garde" (Inculte, 2013, avec Aurore Chéry et Christophe Naudin). J'ai également écrit plusieurs articles dans des revues scientifiques et je participe également au site d'analyse de bandes dessinées 2dgalleries.com

À découvrir

Fréquence médiévale avec le Père Blaise de Kaamelott

Voilà la surprise tant annoncée. Juste après le colloque Kaamelott (vous pouvez écouter les deux …

2 commentaires

  1. Bonjour,

    Excellente émission. Il est bon d’entendre parler de Gavin Langmuir qui, en effet, est fondamental et hélas non traduit. L’antisémitisme chimérique est vraiment un concept important. Parler de Robert I Moore et de la question de la Limpieza de Sangre était aussi bienvenu (vous devriez ajouter une bibliographie à cette page…)

    Une petite remarque cependant: à 7 minutes 30, Julien Théry-Astruc remarque que le terme antisémitisme « pose problème parce que sémites ce n’est pas que les Juifs ». Que le terme pose problème est sans doute vrai, mais certainement pas pour la raison invoquée par Julien Théry-Astruc qui s’est peut-être laissé aller à un raccourci (l’exercice est plus ardu que la critique…)

    Il n’y a de « sémite » (ou « sémitique ») qu’une famille de langue, et certaines ni peuples (et évidemment pas « races »), si le terme antisémitisme est mal formé, c’est en partie à cause de cet abus de langage classique au 19e siècle, mais pas, in fine, parce qu’il y aurait « d’autres sémites » (puisque les « sémites », ça n’existe pas). J’ai eu l’occasion de développer longuement tout cela ici: http://phdn.org/antisem/antisemitismelemot.html

    Je suis conscient que ni l’hôte ni l’invité n’y apprendront rien de nouveau, mais toute la problématique de l’origine et de la signification du terme y sont, je pense, traités. Cela peut intéresser l’auditeur qui aura écouté votre émission.

Laisser un commentaire

Partages

Powered by keepvid themefull earn money