Accueil / Fréquence Médiévale / Fréquence médiévale : les universitaires dans l’Occident médiéval

Fréquence médiévale : les universitaires dans l’Occident médiéval

Gilles de Rome, Le Gouvernement des Princes, réalisé à Paris en 1372 pour le roi Charles V (Besançon, BM, ms. 434, folio 151 verso).
Gilles de Rome, Le Gouvernement des Princes, réalisé à Paris en 1372 pour le roi Charles V (Besançon, BM, ms. 434, folio 151 verso).

Fréquence médiévale se propose, pour sa quatrième émission, d’explorer une institution originale de l’Occident médiéval, l’université, et notamment celle de Paris qui voit le jour au tournant des XIIe et XIIIe siècles. Elle a justement fait l’objet d’un livre récent et passionnant, L’honneur des universitaires au Moyen Âge : étude d’imaginaire social (PUF, 2015), écrit par Antoine Destemberg, maître de conférences à l’université d’Artois qui nous a fait le plaisir de répondre à quelques questions. Bonne écoute

Les deux enluminures qui illustrent la page sont analysées dans le livre d’Antoine Destemberg. Elles montrent la proximité des universitaires parisiens avec les rois de France, en leur servant parfois de conseillers, voire même de maîtres. Ce sera notamment le cas sous règne de Charles V, sous lequel ont été réalisées ces deux images.

Nicole Oresme, Le livre de Ethiques d'Aristote, Paris, vers 1372-1373 (Bruxelles, Bibl. royale Albert 1er, ms. 9505-9506, folio 2 verso)
Nicole Oresme, Le livre de Ethiques d’Aristote, Paris, vers 1372-1373 (Bruxelles, Bibl. royale Albert 1er, ms. 9505-9506, folio 2 verso)

Merci à Exomène pour la technique et le montage.

William Blanc

 

Powered by keepvid themefull earn money